DEMARRAGE DE L AUDIT DU FICHIER ELECTORAL

vendredi, 11 mai 2018 00:00

Conduits par l’organisation internationale de la francophonie (OIF), les travaux du comité d’examen du fichier électoral de la RDC ont débuté lundi 7 mai 2018 et vont se poursuivre jusqu’au 25 mai 2018.
La CENI avait publié le 06 avril 2018 les statistiques du total des électeurs inscrits (46.057.894), des électeurs centralisés (46.542.289), des électeurs radiés après nettoyage (6.254.902), des mineurs doublons (29.151) et des électeurs valides (40.287.387).
Les objectifs de la mission d’audit composée d’experts nationaux et internationaux sont d’identifier les forces et faiblesses du fichier électoral, d’évaluer sa conformité aux normes et standards internationaux, et de faire des propositions permettant de consolider les forces observées dans la réalisation du fichier et de surmonter les faiblesses identifiées.
Le comité d’audit du fichier électoral comprend 7 représentants de la CENI, 5 experts de l’OIF, et 12 observateurs en raison de 3 représentants de la société civile, 3 représentants de la majorité présidentielle, 3 représentants de l’opposition et 3 représentants de la communauté internationale.
Sur le plan méthodologique, ces auditeurs et observateurs vont, durant trois semaines, rencontrer des acteurs congolais et recueillir des informations sur le processus électoral, échanger avec les structures opérationnelles de la CENI ayant œuvré dans la reconstitution du fichier électoral. Ils procéderont à l’audit du fichier électoral en concertation avec les parties prenantes et évalueront l’application des recommandations de l’audit du fichier de 2015, en vue d’en identifier les éventuelles forces et faiblesses.
Les auditeurs examineront les données fournies par la CENI, le cadre juridique en vigueur en RDC, ainsi que la méthodologie employée par la CENI pour l’enrôlement des électeurs (procédures, recrutement, formation), et examinera les aspects opérationnels de l’enrôlement, de la centralisation et du traitement des données.