PROFESSIONNALISER L’OBSERVATION CITOYENNE DES ELECTIONS

mercredi, 25 avril 2018 00:00

S’inscrivant dans sa mission de professionnaliser l’observation citoyenne des élections en RDC, le PROCEC a renforcé les capacités de 20 analystes politiques et électoraux des missions citoyennes d’observation des élections, à travers un atelier de formation de 3 jours qui s’est tenu du 23 au 25 avril 2018 à Kinshasa. Ces observateurs électoraux à long terme sont issus d’une part des 11 organisations non-confessionnelles de la société civile regroupées au sein de la Synergie des missions d’observation citoyenne des élections (SYMOCEL) à savoir le Réseau national pour l’Observation et la surveillance des élections au Congo (RENOSEC) ; le Réseau d’Observation des Confessions Religieuses (ROC) ; l’Institut Alternatives et Initiatives citoyennes pour la Gouvernance Démocratique (I-AICGD) le Cadre permanent de concertation de la femme congolaise (CAFCO) ; le Réseau des associations congolaises des jeunes (RACOJ) ; le Réseau Gouvernance Economique et Démocratie (REGED) ; le Réseau Election Gouvernance et citoyenneté (REGEC); la Ligue des Electeurs (LE) ; Espoir pour Tous (EPT) ; Caritas Kikwit ; le Programme d’Education Civique de l’Université Uélé (PEDUC),  et d’autre part, de la Commission Episcopale Justice et Paix de la Conférence Episcopale Nationale du Congo (CEJP/CENCO).

Les participants  provenaient de plusieurs villes du pays notamment Bukavu, Goma, Kananga, Kikwit, Kinshasa, Lubumbashi, Matadi, Mbandaka, Mbuji-Mayi.

L’objectif de l’atelier est de donner aux observateurs de la société civile congolaise les outils techniques nécessaires à une évaluation professionnelle, indépendante et objective du processus électoral, par des analyses approfondies de l’environnement politique et de la conduite du processus électoral. Ceci est d’autant plus important que l’environnement politique dans toutes ses dimensions, et la qualité du travail de la CENI qui est chargée d’organiser les élections en RDC, ont un impact considérable sur le déroulement du processus électoral en général et sur les scrutins en particulier. L’action des observateurs électoraux est donc importante pour garantir la fiabilité, la transparence, la prévention des contestations et le renforcement de la confiance des congolais dans les élections.

La République Démocratique du Congo (RDC) est engagée dans un processus périodique devant aboutir au renouvellement du pacte politique entre le peuple et ses dirigeants à travers la tenue d’élections générales. Ce processus constitue un tournant important pour l’édification et la consolidation de la démocratie dans ce pays. L’enjeu fondamental sera de garantir à la RDC et à ses institutions une stabilité politique durable par l’organisation de consultations populaires répondant aux normes et standards démocratiques.

Le PROCEC y contribue en favorisant une implication citoyenne forte et efficace, par un appui technique à la société civile, afin de doter ces OSC de compétences et ressources leur permettant d’observer et d’analyser avec professionnalisme et pertinence tous les aspects d’un processus électoral.