Témoignage d’Yvonne Mbuyi, observatrice électorale à Mbuji Mayi

mercredi, 25 avril 2018 00:00

« Je suis membre de l’Institut Alternatives et Initiatives Citoyennes pour la Gouvernance Démocratique (I-AICGD). A Mbuji Mayi, j’ai participé à l’observation des opérations d’enrôlement des électeurs.  Cette formation me permet d’exercer désormais comme analyste électorale et politique et de mieux comprendre les tâches qui incombent aux analystes. Les observateurs recueillent les données et les transmettent aux analystes. Ceux-ci évaluent l’information, la vérifient en vue de l’analyse et des recommandations. C’est donc un travail à la chaine. J’ai aussi appris quels aspects précis il faut prendre en compte quand on doit s’informer sur les activités et le fonctionnement des partis politiques, de la CENI, sur l’inclusion des femmes et des personnes marginalisées etc. Le travail d’observateurs ou d’analyste n’est pas fondamentalement différent selon qu’il est fait en province ou à Kinshasa. Nous suivons les mêmes principes de professionnalisme, d’impartialité et d’objectivité. Etant donné que le fichier électoral a été publié, nous attendons d’avoir plus d’informations sur la suite du processus afin de poursuivre le travail de surveillance électorale citoyenne.»